A propos

Thierry CRIGNON

Vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire par le formulaire de courrier électronique. Je

Recevoir mon livre

7 questions à se poser avant de vernir une peinture à l’huile (2 La suite)

Une introduction au vernissage d’une peinture à l’huile
Le vernissage est avant tout un choix esthétique sur la finition de votre peinture, en plus de sa protection.
Non seulement, il peut vraiment augmenter le dynamisme et la richesse de vos peintures réalistes, mais il offre une protection de la surface peinte contre les effets atmosphériques pour rendre la surface plus facile à nettoyer à l’avenir.
Il n’existe aucune technique de vernissage qui convient à toutes les situations, cela dépend d’un premier temps du résultat que vous souhaitez obtenir, une finition mate ou brillante, des effets du vernis…
Il ya différentes choses à considérer lorsque vous avez des huiles par rapport aux acryliques, alors voici quelques questions courantes à vous poser avant de sortir le pinceau à vernir…

Voici la suite de l’article :

7 questions à se poser avant de vernir une peinture à l’huile

  1. Qu’est-ce que « Embu » et « huilé » ?

Vernis à retoucher

Parfois, vous pouvez trouver des zones de votre peinture qui sont devenues ternes, mates et de couleur plus claire, même si les zones environnantes sont toujours brillantes et riches. C’est là que l’huile de la peinture a trempé dans une zone absorbante et n’a laissé que le pigment sur la surface de la toile. C’est ce qu’on appelle une zone « embu ».

Il y a plusieurs raisons principales à cela :

  1. Trop de solvant ou de térébenthine dans le mélange de peinture
  2. Un Gesso bon marché, une sous couche trop absorbante ou inégalement absorbante

Les deux options dont vous disposez pour restaurer une brillance inégale de votre peinture avant le vernissage final de l’image sont :

 

« Huiler » la surface – il s’agit d’une méthode qu’il faut appliquer avec parcimonie, étaler une fine couche d’huile de lin ou d’un médium transparent sur toute la surface de la peinture. Certains peintres utilisent cette méthode, mais j’avoue que je ne suis pas chaud du tout pour cela, cela laisse la toile poisseuse pendant un certain temps.

La peinture doit être sèche au toucher et vous pouvez ensuite appliquer l’huile avec un chiffon propre et non pelucheux ou peindre avec une brosse douce, puis en enlever la plupart avec un chiffon.

  1. Appliquer un vernis à retoucher – Le vernis à retoucher est un vernis Dammar standard qui a été dilué avec de la térébenthine par le fabricant.

Il peut être utilisé au cours d’une peinture et comme vernis temporaire pour restaurer les couleurs et ajouter un éclat uniforme à votre peinture tout en laissant l’huile sécher complètement.

Vous pouvez également peindre par-dessus un vernis à retoucher. Personnellement, quand je reprends une toile que j’ai délaissé un long moment, je passe une couche de vernis à retoucher dessus avant, cela permet une meilleure accroche des nouvelles couches de peinture.

Pour l’appliquer, la peinture doit être sèche au toucher et j’ai trouvé qu’elle est plus efficace en pulvérisation car vous pouvez créer les couches en douceur, par rapport à l’application avec un pinceau.

Si vous deviez appliquer le vernis final directement sur votre peinture sans huiler au préalable, tout ce qui se passera est que les zones brillantes seront plus brillantes et les zones mates ne seront que légèrement plus brillantes – vous aurez donc toujours la différence d’éclat entre les deux.

Astuce: si la différence de brillance est très minime, vous n’avez pas besoin de huiler, vous pouvez continuer avec le vernis final.

  1. Le vernis égalisera-t-il l’éclat de ma peinture ?

Si vous avez une différence minimale entre les zones mates et brillantes, alors oui.

Si vous avez des zones évidentes et plus grandes de brillances différentes, voyez ci-dessus «Huilage», car le vernis à lui seul ne fera que souligner les différences.

Vernis mats – vernis à la cire d’abeille

Pour la peinture à l’huile, l’agent matifiant généralement ajouté au vernis brillant est une cire. Vous pouvez mélanger différentes quantités de cire pour changer le lustre de votre vernis.

Il existe plusieurs marques disponibles en France, qui produisent des vernis mat. Vous les trouverez facilement dans tous magasins Beaux-arts.

Cependant, pour les peintures réalistes lorsque vous essayez de faire ressortir les couleurs et la forme de votre travail, le vernis mat atténuera, désaturera et aplatira l’effet tridimensionnel et les couleurs de la peinture. Si vous peignez des œuvres de style plus abstrait ou impressionniste, cela peut très bien fonctionner.

  1. Devez-vous vernir une peinture à l’huile ?

Si vous avez suivi toutes les règles de la peinture à l’huile :

  •     Gras sur maigre
  •     Séchage lent sur rapide
  •     Un support bien apprêté et bien fait

Vous aurez un film de peinture stable et durable qui n’a pas nécessairement besoin d’un vernis, donc non, vous n’avez pas besoin de vernir une peinture à l’huile.

Cependant, les vernis peuvent être utilisés à la fois pour leurs propriétés esthétiques et protectrices :

  • Changer la finition de la surface en brillant ou mat
  • Fournit une finition plus unifiée aux différentes zones d’une peinture
  • Augmente la saturation des couleurs
  • Protège la surface de la peinture
  • Permet un nettoyage facile
  • Fournit une protection contre les rayons UV
  1. Devez-vous diluer le vernis et combien de couches dois-je appliquer ?

Vernis acrylique MSA avec UVLS (Stabilisateurs des rayons ultraviolets) est un système de résine acrylique à base d’essence minérale. Le Vernis MSA forme un film plus résistant et moins perméable que les vernis d’émulsion acrylique à l’eau.

Cela dépend de la marque ou du type de vernis que vous utilisez.

Par exemple, le vernis MSA doit être dilué avec de la térébenthine avant l’application et si vous utilisez une application au pinceau, il est préférable de l’appliquer avec quelques couches minces.

Le vernis brillant de Winsor & Newton peut être appliqué directement à partir du pot, alors lisez attentivement les instructions du fabricant pour bien comprendre le produit avec lequel vous travaillez.

Lorsque vous utilisez un vernis en aérosol si vous travaillez en plusieurs couches, vous pouvez juger le lustre et augmenter le niveau de brillance plus vous appliquez de couches. Une couche de vernis pulvérisée sèche en 10 minutes et les couches suivantes peuvent ensuite être appliquées, laissez toujours la couche précédente sécher en premier.

Plus il y a de couches appliquées, plus les couleurs seront riches et profondes.

Comment appliquer un vernis avec un pinceau

Réchauffez la toile à côté du radiateur pour vous assurer qu’il n’y a pas d’eau dans la toile pour éviter la floraison.

  1. Prenez une brosse large et propre – j’utilise généralement une brosse plate en nylon de 5 cm, vous pouvez utiliser une brosse « vernis » mais ce n’est pas essentiel. Je ne recommanderais pas un pinceau décorateur, car il laissera trop de marques de pinceau, vous voulez un pinceau lisse au toucher pour pouvoir le faire glisser sur la surface.
  2. Versez du vernis dans un plat peu profond. Il est plus facile de contrôler la quantité de vernis sur votre pinceau de cette façon.
  3. Posez votre travail sur une planche -J’utilise un morceau de MDF ou de papier journal, vous êtes obligé de faire des taches.
  4. Vous devez travailler rapidement, mais en douceur – Appliquez de longs coups réguliers pour couvrir la surface de haut en bas tout en vous déplaçant d’un côté à l’autre.
  5. Travaillez côte à côte, de gauche à droite, en chevauchant légèrement chaque trait – vous visez à ne pas avoir de marques de pinceau visibles
  6. Une fois que vous avez quitté une zone, ne revenez pas sur les zones que vous avez effectuées. Si vous le faites, vous risquez de faire glisser de la résine partiellement sèche dans de l’humidité, qui une fois sèche formera une forme nuageuse sur des couleurs sombres. Si vous avez raté des zones, laissez sécher complètement et revernissez. 3 couches minces valent mieux qu’une couche épaisse.
  7. Après vernissage. Je couvre souvent ma peinture avec une planche légèrement plus grande que la toile, en la posant sur des cales pour qu’elle recouvre sans la toucher et réduise la quantité de poussière qui pourrait tomber sur la couche de vernis humide. Alternativement, avec une grande toile, je les appuierai face à un mur lorsque le vernis sera demi-sec.

Comment appliquer un vernis en aérosol

Réchauffez la peinture afin qu’il n’y ait pas d’humidité sur la surface – assurez-vous que le vernissage ne se fait jamais dans un environnement humide ou très froid.

Ayez l’aérosol à la température ambiante – pas directement dans votre dépendance ou votre garage.

Essuyez la surface avec un chiffon non pelucheux. Assurez-vous qu’il est propre et sec.

Placez votre peinture verticalement dans une pièce sans poussière. C’est très important, cela n’attirera pas autant de poussière qu’horizontalement et vous empêchera d’avoir la main trop lourde – créant des coulures.

Placez votre peinture sur une planche plus grande que la toile.

Secouez, secouez, secouez… et secouez encore plus. Mettez une minuterie sur votre téléphone, tout pour vous assurer de secouer pendant 2 minutes, ça vaut le coup pour une finition uniforme.

Appliquer le spray à une distance égale de la toile. À au moins 40 cm de distance, c’est une tendance naturelle à rapprocher votre bras de la toile, alors soyez conscient de cela.

Vérifiez régulièrement la buse pour les blocages. C’est la nature des vernis en aérosol de se bloquer très facilement, mais je garde un chiffon à côté de moi et une toile d’entraînement pour pouvoir nettoyer la buse, vérifier le débit de pulvérisation sur la toile d’entraînement et recommencer pour de vrai. Je trouve que je dois le faire plusieurs fois lorsque je pulvérise un vernis.

Secouez, secouez, secouez… puis secouez à nouveau.

Dépassez le bord. Commencez avant la toile et terminez après que la toile a pulvérisé la planche en dessous. Cela garantit une couverture uniforme.

Travaillez en couches minces. 2-3 couches doivent être fines, une couche de vernis pulvérisée sèche en 10 minutes et les couches suivantes peuvent ensuite être appliquées, laissez toujours la couche précédente sécher en premier.

Jusqu’à 20 à 50 couches peuvent être appliquées pour un effet super vitreux.

 

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Nabismag will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.