A propos

Thierry CRIGNON

Vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire par le formulaire de courrier électronique. Je

Recevoir mon livre

Entretien et Techniques de peinture à l'huile avec et de David Cheifetz

Voici un pas à pas d’une peinture morte de David Cheifetz,

L’artiste joue avec délice sur un monochrome parfait, et deux petites touches de rouges, qui fixe et captive notre regard.
Entretien et technique avec David Cheifez
J’aime la peinture avec beaucoup de couleurs, mais j’aime aussi explorer le concept du monochrome sur lequel vous pouvez faire apparaître une peinture colorée en la limitant à de petites zones dans la composition.
 C’est la relation de ces petites zones colorées avec le neutre entourant tons qui en fait le charme et la beauté.
Mes natures mortes sont peintes, pour donner vie aux objets dont elles sont composées. Je préfère les supports durs mais entoilés. J’aime la façon dont la peinture,  trouve sa place  ce type surface ferme,  dès le début. J’esquisse toujours mes toiles à l’aide d’un tracé au pinceau et avec de la terre d ombre brulée très diluée. À ce stade, si je n’aime pas la composition ou le placement, je vais pouvoir effacer  et recommencer.
Après, je commence à peindre directement avec des taches de couleur, en étant sûr d’établir mes masses  sombres et la pose des lumières, le plus rapidement possible.
Cela m’aide à juger ma gamme de valeurs pour le reste de la peinture. J’aime peindre, dans le style direct de « alla prima ».
J’en ai fini avec une peinture lorsqu’elle ne nécessite plus aucune amélioration significative. C’est le point de rendements décroissants-ce qui arrive généralement quand je suis malade de cette peinture.

Ma palette de peinture

Ces jours-ci ma palette type est: noir d’ivoire, bleu phthalo, bleu outremer, cramoisi d’alizarine permanent, rouge de cadmium, orange de cadmium, terre d’ombre brûlée, terre d’ombre naturelle, ocre jaune, cadmium jaune, cadmium citron, blanc de titane et mon médium préféré est « néo-Megilp « (par Gamblin). Nous ne trouvons pas en France ce médium, il a été fabriqué sur les bases de la Recette de Jacques Maroger, donc on peut considérer que c’est une équivalence du Gel médium Flamand.

1 – Installation de la Nature Morte

J’ai installé une lumière fluorescente (Couleur Froide) venant en haut à gauche et une ampoule à incandescence (Couleur chaude) venant de la droite. Les objets au premier plan, une bobine, un tube de peinture et un verre rouge, vont aider par leur contraste à la mise au point. Je veux que la théière  soit en second plan.
Comment installer une nature morte

2 – Esquisse de la Nature morte

Je commence par dessiner grossièrement les formes à l’aide de Terre d ombre brulée et des pinceaux fins. Puis, je peints directement dans la bobine de fil. Ce début est un peu brouillon. Je fais la même chose pour l’oignon. Je réglerai les détails  plus tard. Pas toujours la meilleure stratégie, mais cela a fonctionné cette fois. J’installe un peu de fond blanc autour des objets.
esquisse dune nature morte
 

3 –  La pose des premières valeurs

Je termine l’oignon, je l’adoucie un peu pour qu’il devienne secondaire.
A ce stade, je pose les ombres dans la théière, à la recherche de la plage de valeurs qui l’aideront à reculer. Et je détache les objets du fond en continuant le fond blanc.
apprendre à dessiner une nature morte

4 – Etablir un fond neutre qui met en valeur la nature morte

J’établis  le fond et la couleur du tissu dans un ton neutre (avec la lumière qui réfléchie dans les plis de la toile) pour présenter mes éléments choisis. Maintenant, j’ai une meilleure idée de ce que le travaille va rendre.
nature morte -composition
 

5 –  La poste des objets rouges

J’ai posé les éléments rouges, le tube de peinture et le pot. Ils peuvent rivaliser un peu avec la bobine.
J’aime bien la façon dont le tissu même inachevé ressemble à ce point à l’original. J’ai l impression qu’il vibre sous la lumière.
tam_cheifetz_04-david-cheifetz

6 – La Finition du tissu

Je commence à travailler le tissu pour une meilleure finition, je vais  de gauche à droite. Je suis perdu dans les plis et les plis, mais cela reste un travail satisfaisant. J’adoucie les coups de pinceaux . A ce stade, je me rends compte que ma théière  a trop de contraste de valeur.
tam_cheifetz_05-step-by-step-demo1

7 – La mise en valeur des objets au premier plan

J’attenue donc le contraste de la théière pour le repousser au second plan  et mettre davantage l’accent sur ​​la bobine et le tube de peinture rouge et le verre.
Je décide de commencer à estomper les bords de la théière et de l’oignon.
J’accentue les détails des objets de premier plan.
tam_cheifetz_06-painting-still-life

8 – La nature morte finie

tam_cheifetz_07-finished-oil-painting1
 
David CheifetzDavid Cheifetz est né dans le Pacifique Nord-Ouest en 1981. C’est un ancien architecte, David a commencé à apprendre à peindre à l’huile, en  automne de 2007, alors qu’il assistait à une scéance à l’École des Beaux-Arts Schuler à Baltimore, et en 2009 il a fait la transition, d’architecte  à artiste à temps plein. David vit actuellement à Seattle avec sa femme et sa fille.,
Son site internet

Thierry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Nabismag will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.