A propos

Thierry CRIGNON

Vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire par le formulaire de courrier électronique. Je

Recevoir mon livre

Actu: Louvre Lens

François Hollande  inaugure aujourd’hui le Louvre-Lens. Une antenne du prestigieux musée parisien qui veut transformer la cité minière..

Un marketing hors paire à été déployé. Cette journée d’inauguration n’est pas anodines puisqu’elle correspond à la Saint barbe, patronne des Mineurs , en effet le musée a été construit sur l’emplacement du puit N°9

La ville de Lens  est fière de son passé. Et confiante en son avenir. Pourtant, les chiffres la classent parmi l’une des plus pauvres du pays, avec notamment un taux de chômage frôlant les 20 % de la population active. C’est pour se tirer de ce mauvais sort que Lens s’est mise sur les rangs quand le Musée du Louvre a fait savoir qu’il cherchait un pied-à-terre en province. Il a fallu huit ans de persévérance et de batailles pour réunir les 150 millions d’euros d’investissement.
 
« Nos poches étaient vides, raconte Daniel Percheron le président de la Région, mais nous les avons retournées. » Le premier pari est gagné : dessiné par un cabinet d’architectes japonais, un musée de 17 000 m2 étalé, de plain-pied, sur un terrain de 20 hectares. Avec deux expositions temporaires et une sélection permanente, renouvelée tous les cinq ans, de 205 oeuvres prêtées par la maison mère. Dont la fameuseLiberté guidant le peuple de Delacroix, détournée sur les affiches pour vanter « le Louvre en sang et or », les couleurs du club de football local.
 « Nous avons retourné nos poches »
L’impact sur la vie locale et régionale, c’est l’autre enjeu du Louvre-Lens :«Si la population ne s’approprie pas le musée, ce sera un échec, »admet Henri Loyrette, le président-directeur du Louvre
C’est là que le Louvre-Lens se fait attendre, alimentant le scepticisme de ceux qui redoutent de voir le musée s’inscrire d’abord en chiffres sur leur feuille d’impôts locaux. On mise sur la venue de 500 000 à 700 000 visiteurs par an. Il faudra bien les loger. Et les nourrir.
Il ne faut pas oublier le succès incontestable des musées de provinces.
Il était question de voir pousser un hôtel haut de gamme, et des projets économiques étaient espérés. On n’en voit pas encore la concrétisation. Lens compte bien vivre un scénario à la Bilbao. En 1997, l’implantation du musée Guggenheim dans la capitale basque avait dopé son économie, avec la création de 5 000 emplois et le doublement du nombre des hôtels.

Pour l’heure, il faut se satisfaire, à Lens, des 150 postes générés par le fonctionnement du musée. Patience, réclame le président de la Région :« Au départ, j’étais hésitant sur ce projet merveilleusement décalé. Mais c’est l’espoir d’un développement que je n’aurais jamais osé imaginer. En ambition et en notoriété. J’espère voir le PIB de la ville, le plus faible de France avec ses 1 000 € par an et par habitant, augmenter de 10 % dans les dix ans. » Après la révolution industrielle, la révolution culturelle ?

Thierry

7 thoughts on “Actu: Louvre Lens

  1. bonjour à tous,
    Je vous conseille vivement cette journée au musée du louvre, à la rencontre d’une Oeuvre
    Mercredi 23 janvier à 18h30
    Lieu : La Scène – Musée du Louvre-Lens
    A la rencontre d’une œuvre… La Sainte-Anne, l’ultime chef-d’œuvre de Léonard de Vinci, avec Vincent Delieuvin, conservateur au département des peintures du musée du Louvre

  2. Belle exposition quand même
    C’est bien quand même de l’avoir mis sur lens, c’est pas loin de Lille de toute façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Nabismag will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.