A propos

Thierry CRIGNON

Vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire par le formulaire de courrier électronique. Je

Recevoir mon livre

Et vous ! qu'est ce qui vous a amené à l'art, à prendre des cours de dessin et de peinture ?

Dans le début des années 1966,

quand j’étais un jeune adolescent, mon instituteur nous a emmenés au Musée des Beaux-arts de Lille.  Je me rappelle encore cette journée, nous avions pris le bus pour nous déplacer, nous étions tous énervés par ce déplacement.
Le bâtiment était impressionnant par ces hauteurs sous plafonds et surtout par ce mélange de murs rouges vifs et cadres dorés.
Lors de cette visite, un tableau me fascina, m’hypnotisa ……….. Je n’entendais plus le discours du guide qui nous accompagnait, j’étais là,  assis en tailleur, la tête levée vers cette toile de bon format  (1.115 x 1.64). Mon regard voyageait dans l’œuvre de Brueghel. Encore aujourd’hui, je n’arrive pas à savoir ce qui me captiva dans cette toile.
Le_dénombrement_de_Béthléem_Brughel_le_jeune2
Je ne sais pas si ceux sont:

  • les enfants qui jouent dans la neige et sur la glace,
  • le coté biblique de cette scène,
  • ou simplement l’atmosphère tranquille qu’il en ressort. 

Cette œuvre du peintre flamand Pieter Bruegel, est  « le dénombrement de Bethléem »  il la peint au 16e siècle.
Lorsque les vacances scolaires sont arrivées, j’ai tanné ma mère pour qu’elle m’achète du papier à dessin.
A partir de ce jour, je n’ai cessé de peindre.
J’ai cédé mes premiers dessins à la boulangère près de chez nous, contre des petits pains aux chocolats, elle s’en servait pour décorer sa vitrine. Ma mère était très fière de mois.
Je pense que c’est cette fierté que je lisais enfant, dans ses yeux, qui a été le carburant dans mon apprentissage dans l’art.

Et vous quel a été le déclic, qui vous a amené à la peinture ?

Laissez un commentaire ci dessous

Thierry

5 thoughts on “Et vous ! qu'est ce qui vous a amené à l'art, à prendre des cours de dessin et de peinture ?

  1. Personnellement, je ne sais pas trop ce qui m’a amené au dessin, tout jeune deja j’aimé gribouillé sur mes cahiers.
    Souvent en cachette de mes parents, (ceux sont des littéraire).
    Et c’est malheureusement pas avant l’age de 16 ans, que j’ai pu m’affirmer face à eux, et les obligé à m’inscrire à un court de dessin dans ma ville.
    C’est un vieux prof, qui m’a enseigner l’art de la couleur et celui merveilleux de la peinture à l’huile.
    Le temps, m’on experience ont fait le reste
    Robert

  2. Bonjour à tous,
    Moi , c’est mon grand père qui était un artiste peintre professionnel , qui m’a amené à la peinture.
    J’aimais passé mes vacances chez lui, déja tout petit, je jouais sous son chevalet. Je savais passé des heures là.
    Puis à partir de 6 ans, il a commencé à me prété du matériel pinceaux, crayons, papiers. Depuis cela ne m’a plus quitté au grand dame de mes parents.
    Cheap : ) 🙂

  3. Moi c’est une muse qui m’a inspiré et a fini de m’amené vers les méandres de la peinture pro.
    Écholalie. Mon génie a peint un portrait de lui-même atteint d’inspiration. C’était la première fois que je l’ai vraiment vu.
    Bien que l’hallucination est une construction de mon subconscient, je considère que la muse externe, car il ne me contrôler … c’est ce que mon génie essaie de communiquer.
    Lorsque la muse arrive, et pour aussi longtemps qu’il reste **, je crée obsessionnelle et monte sur une haute euphorique. Je chéris l’expérience. Quant à ce que d’autres artistes croient – comment pouvons-nous savoir? La façon dont fonctionne l’inspiration de chaque artiste est sans doute aussi unique que ce qu’ils créent. * lui, le sens neutre. ** non sexiste. ils ont été des hommes. Après avoir écrit tout cela, cependant, je tiens à souligner que disent ‘clairement les muses étaient suffisamment réel pour les anciens comme des déesses »ne donne pas beaucoup de crédit à la mythologie étant métaphore psychologique.
    PAtrick

  4. Pour moi c’est l’envie depuis toujours de devenir prof d’arts plastiques… Premier cours de peinture à 11 ans (peinture sur bois, certes pas très classique). J’ai tout fait pour atteindre mon but puis on m’a proposé un travail qui me plaisait vraiment et j’y suis encore… C’est pourquoi j’ai un deuxième métier (artiste peintre, membre de la MDA) qui comble ce manque…

Répondre à Patrick Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre inscription à la newsletter a bien été prise en compte

Une erreur s'est produite lors de la tentative d'envoi de votre demande. Veuillez réessayer.

Nabismag will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.